Electroneum : vent de panique

Vous connaissez Duncan Logan ? Moi non plus, jusqu’à il y a peu. Toutefois, si vous cherchez un peu sur le Net, vous comprendrez vite que c’est quelqu’un de très, très important. Un VIP, comme qui dirait.

En août 2017, il annonçait dans un tweet qu’Electroneum serait la première ICO dans laquelle il investirait. Forcément, c’est le genre de tweet qui aiderait même l’ICO la plus bidon à prendre son envol.

En grande débutante que je suis, je me suis dit que si quelqu’un d’aussi influent que Duncan Logan investissait dans Electroneum, c’est qu’il avait flairé le bon filon. J’ai donc investi moi aussi « mes millions » dans cette ICO.

Mais voilà ! On dirait bien qu’un vent de panique est en train de souffler. Hier, je recevais un message affolé du fondateur d’Electroneum, Richard Ells, me demandant personnellement (si, si !!! ;-)) de sécuriser mon adresse e-mail parce que le compte de centaines d’investisseurs Electroneum avait été piraté, et qu’il fallait donc faire TRÈÈÈÈS ATTENTION (si j’étais susceptible, j’aurais même cru qu’il me criait dessus, le monsieur, avec toutes ses majuscules).

Quelques heures plus tard, Richard Ells m’envoyait un autre e-mail, un peu plus détendu cette fois, où il me demandait encore une fois personnellement :-))) de réinitialiser mon mot de passe sur le site Electroneum, mais pas tout de suite, tout de suite. En bonne élève, j’ai donc attendu quelques secondes et quand j’ai essayé d’accéder au site Electroneum, bizarrement, il était en état de maintenance.

Aujourd’hui, silence radio ! Aucun e-mail de mon pote Richard, mais nouvelle tentative de connexion quand même pour essayer à nouveau de réinitialiser mon mot de passe. Et là, un énorme message s’affiche ! Visiblement, hier à minuit, des milliers d’adresses IP générées automatiquement ont tenté d’accéder aux serveurs d’Electroneum.

Par chance, l’équipe Electroneum était sur le pied de guerre et a su réagir rapidement. En tout cas, c’est ce qu’ils disent. Le site reste inaccessible, mais l’équipe travaille d’arrache-pied pour rétablir la situation.

Duncan Logan et moi-même pouvons donc dormir sur nos deux oreilles.

A propos Newbie

After travelling from one kitesurfing spot to the other for years, I started to feel that I had no home and decided to "settle down" on a Carribean island where I now live with my 2 young kids and my Dominican partner
Cet article, publié dans Actu, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s